Mon tweet-hebdo de la semaine

Mis en avant


passeur

Responsabilité Sociale et Performance des Entreprises

Mis en avant


RSE

Twitter : d’accord pour le « poids des mots » mais pas pour le « choc des photos »


De nombreux jeunes utilisateurs de Facebook, lassés de voir leurs parents jouer les trolls sur leurs murs, arrivent en masse en ce moment sur Twitter.

Une de leur première découverte est le « poids des mots » lié à la nécessité de rédiger en 140 caractères des phrases compréhensibles par le plus grand nombre.

Fini alors le langage sms ou le simple enchaînement d’onomatopées ponctués de smileys.

Google en a d’ailleurs fait une opportunité en dotant son browser Chrome d’un correcteur orthographique en ligne qui rend bien des services et pas seulement aux plus jeunes…

Mais, alors que les mots reprennent ainsi du sens, une nouvelle et désagréable habitude arrive sur Twitter, celle du « photo-choc » qui permet de faire passer ses « messages » en agressant visuellement par surprise les lecteurs de Twitter dont les dernières versions affichent les liens image sans clic préalable.

Il est ainsi devenu courant d’être assailli par exemple par des images insoutenables d’enfants horriblement mutilés par des éclats d’obus quelque part dans le monde ou (moins grave) par le cliché d’une femme politique française de premier plan donnant l’impression d’avoir bu plus que de raison…

Outre le fait que certaines de ces images sont bien souvent tronquées, trompeuses et invérifiables car non sourcées, elles font courir le risque à Twitter de devenir un nouveau Chatroulette avec toutes les dérives que l’on imagine.

Traversée du désert… numérique


A l’heure où il ne reste plus une seule zone de la terre non explorée, cartographiée ou numérisée je viens de me livrer à une exploration d’un genre nouveau : deux pleines semaines sans autre source
d’informations que quelques minutes de radio chaque jour le temps d’aller chercher un journal tout ce qu’il y a de plus papier, pas de télévision, pas de 3G, pas de Facebook et pas de Twitter.

Deux semaines donc, bien à l’abri dans un chalet d’alpage avec pour horizon le Mont-Blanc, pour fond sonore les cloches des troupeaux d’Abondance, entre randonnées romantiques (avec tout de même un check Foursquare de temps en temps) et des milliers de pages d’une littérature feuilletée chaque soir « à l’ancienne ».

J’avais bien choisi ma quinzaine… entre les émeutes de Londres et Crise boursière.

N’ayant accès qu’une fois par jour à la façon dont l’actualité prenait forme, se développait et retombait comme pluie d’averse je n’en avais qu’une vision figée. Il ne me restait plus que les flaques pour constater qu’il avait plu ou plutôt la taille des titres et la vibration des éditoriaux pour mesurer l’intensité des événements.

De retour depuis quelques heures, replongé goulûment dans les tweet, les post et l’info en continu, je mesure à la fois le bonheur de ces deux semaines de sevrage et la rapidité avec laquelle certaines informations me surprennent parce que je n’en ai pas vécu la genèse. Les images animées me révèlent une analyse que la photo me cachait (la photo de Moubarak en une de la presse il y a dix jours ne montrait pas la flamme qui brille dans ces yeux dés que l’image s’anime) et  l’analyse de l’échec de la communication sur Twitter d’une grande banque française m’éclaire bien mieux que bien des commentaires quotidien du cahier saumon du Figaro.

J’entends déjà quelques voix monter pour me traiter d’incorrigible Geek, Dweeb ou même Dork

Et bien non, tout simplement je suis interpellé : Interpellé lorsque je comprends le poids que prend l’Instant dans notre compréhension du monde, Interpellé du plaisir que j’y prends, Interpellé de voir que la mise à disposition instantanée de l’information commence à avoir un impact significatif sur le fonctionnement de nos cerveaux (lire « conséquences cognitives de l’accès simplifié à l’information« ), Interpellé surtout de savoir que les premières conclusions de « l’Agenda Numérique Européen 2020« ,  piloté par la Commission Européenne, envisagent que face à la progression exponentielle des besoins le niveau de débit d’accès aux contenus internet pourrait  dépendre du choix et des subsides des annonceurs intégrés aux dits contenus. Ceci évidement signifiera que les zones les moins peuplées du territoire seront les moins « intéressantes » donc les moins rapides et donc les moins rapidement « informées ».

Dépechez-vous de choisir vos périodes de sevrage numérique de peur que d’autres ne vous les imposent sans que vous n’y soyez préparés…

Twitter Tricks and Tips : Mesurer votre niveau de présence


Que vous soyez actif sur les Réseaux Sociaux par pur plaisir ou avec un objectif professionnel  (stratégie produits, marque employeur, recrutement, dialogue vos clients ou vos collaborateurs, etc..) vous aurez très rapidement l’envie de disposer d’indicateurs de suivi de votre présence.

Je ne m’intéresse ici qu’aux outils gratuits mais la plupart d’entre eux disposent d’un niveau Prémium.

Socialchiefs

Un nouvel outil d'évaluation qui a la mérite de prendre en compte à la fois Facebook, Twitter et LinkedIn. Encore peu de participant et trés centré pour le moment sur les US mais l'outil semble prometteur.

 

PeerIndex

Un nouvel arrivant (un de plus) qui va vous offrir une mise en perspective graphique de vous sujets préférés et vous propose une analyse rapide des sources que vous privilégiez.

TwitterCounter

Analyse graphique fort complete de vos principales statistiques sur Twitter avec des informations predictives à court et moyens termes sans grand interet

Grader

Un des plus succints et dont la valeur ajoutée n'est pas vraiment évidente.

Tweetmetrics

Analyse sobre et efficaces de vos statistiques Twitter

TeetEffect

Cet outil est un peu à part dans la liste. Il ne concerne pas votre compte Twitter mais au contraire chacun de vos Tweets et analyse leur impact sur la perte ou le gain de followsers.

Followerwonk

Rien ne vaut une bonne comparaison pour remettre en cause vos statisitiques. Centré sur Twitter et plutôt efficace

Twitalyzer

Pas particuliérement innovant et orienté Twitter. Quelques analyses comparées interessantes

mentionmap

Un trés bel outil d'analyse graphique de vos relations avec vos followers et de leurs relations entre eux.

Klout

Mon préféré pour finiri et certainement un des outils les plus performants et qui intégre Twitter et Facebook mais pas LinkedIn pour le moment (à venir ainsi que Foursquare). A noter que le score Klout est de plus en plus intégré dans les clients Twitter (Hootsuite par exemple).

Conférence G9+ : Les NTIC dans le travail des cadres, des risques et des opportunités?


Convié par l’association G9+ à débattre à la Maison des ESSEC à PARIS autour de l’impact des NTIC dans la vie quotidienne des cadres, j’ai accepté d’abord par curiosité puis,  très vite, alerté pas les sujets du débat, par « militantisme » .
Comment pouvait-on encore se poser la question de l’impact des NTIC en évoquant des mots comme « tyrannie », « stress », « immédiateté nuisible » alors que depuis des années, je n’y vois que liberté, gain de temps, créativité et pour tout dire plaisir.
Au final, une table ronde plutôt sage et bien organisée face à un public nombreux et attentif parmi lesquels nombre d’anciens de l’Essec et des  Arts & Métiers.

Nous étions six conférenciers fort différents.

  • Caroline Bettini, HR Manager France and  Western Europe chez Lenovo, a apporté un éclairage trés orienté RH et une analyse des mérites comparés des organisations matricielles
  • Matthieu Billette de Villemeur Webmaster site teletravail.fr et auteur de « le télétravail comment gagner sa vie en restant chez soi aux éditions Vuibert . Passionnant chef d’entreprise qui conseille le département du Cantal dans ses investissements technologiques visant à accueillir des entreprises de télétravail.
  • Bruno Brochenin, auteur de l’ouvrage  « Où va l’entreprise Organisation et dérives » éditions  Eska, excellent dans ses mises en perspectives historiques et son approche décalée du management.
  • Jacques Delga Professeur Honoraire Département  Droit et Environnement de l’entreprise ESSEC coordonnateur d’un ouvrage collectif paru aux éditions  Eska «Souffrance au travail dans les grandes entreprises » et avocat à la Cour d’appel de Paris. Il nous a rappelé les principes fondamentaux du Droit appliqués aux données numériques utilisées dans les entreprises.
  • Le Dr Bernard Salengro,  Médecin du travail  en charge du stress au travail au sein de la CFE-CGC, et qui a su rappeler les risques pris, en matière de Santé au Travail, par les entreprises ne maitrisant pas la mise en œuvre des nouvelles technologies de la communication.

Twitter Tricks and Tips : Twitter rapidement avec un iPhone un article web avec son titre et son lien


Si vous avez un Smartphone et que vous l’utilisez régulièrement pour Twitter un article repéré sur le web sous Safari, vous êtes obligé de faire les manipulations suivantes :

  • Sélectionner la phrase titre de l’article,
  • Copier,
  • Cliquer sur l’icone Twitter de votre Smartphone,
  • Coller votre texte dans un tweet,
  • Enregistrer le brouillon du tweet,
  • Retour sous Safari,
  • Sélectionner l’adresse html de l’article,
  • Copier,
  • Retour sous Twitter,
  • Ouverture du brouillon et coller en fin de ligne,
  • Envoyez

Je vous propose une solution plus simple et rapide :

  • Sélectionnez et copiez la phrase titre de l’article choisi,

C

  • Allez dans la zone d’adresse html de Safari et positionnez le curseur en début de ligne,
  • puis Collez

C

  • Sélectionnez et copiez l’ensemble de la zone d’adresse Safari,

C

C

  • Cliquez sur l’icone Twitter de votre Smartphone,
  • Coller votre texte dans le tweet et réduisez le lien,

C

  • Et le tour est joué !