Responsabilité Sociale et Performance des Entreprises

Mis en avant


RSE

Les Consommateurs sous Influence deviennent des Consommateurs Influents


Il est maintenant évident que la croissance exponentielle des Réseaux Sociaux et de leurs outils dédiés (Blogs, Twitter, Facebook, YouTube, etc) a entrainé une accélération sans précédent du rééquilibrage des pouvoirs entre Consommateur et Producteurs.

Ces changements qui affectent la plupart des aspects de notre vie quotidienne (citoyens, parents, employés, consommateurs, …) peuvent avoir un rôle déterminant dans l’avenir des entreprises qui n’auraient pas pris suffisamment vite le virage stratégique qu’ils imposent. BP, Nestlé (Kit-Kat), Nutella et bien d’autres en ont déjà fait l’expérience.

En d’autres termes, les gens ont cessé d’être des « Consommateurs sous influence » pour devenir des « Consommation Influents« , des « Influenceurs » qui disposent d’un pouvoir inconnu jusqu’alors.

Ce terme « d’Influenceur » n’est pas nouveau, il circule dans le monde du marketing depuis des années mais est maintenant entré en force et par surprise de cœur même de toute entreprise de la plus grande à la plus petite : les consommateurs sont ainsi devenus « la » Voix des produits avec un impact positif ou négatif tout à fait significatif sur l’ e-réputation et donc les Valeurs des entreprises à tous les sens du terme.

Ce ne sont donc plus les entreprises qui détiennent le contrôle total de leurs produits, de leurs marques et de leurs images. Les investisseurs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés et n’importe lequel d’entre eux ne peut plus faire l’économie d’une phase de Due Diligence numérique avant d’approcher une entreprise pour y investir.

Ce nouvel équilibre des pouvoirs n’a bien évidement pas que des côtés positifs et il est assez aisé d’imaginer comment les combats entre les marques vont très vite déborder de leur champs de bataille classiques pour occuper celui de la lutte d’influence numérique sociale.

Afin d’éviter tout risque de dérives, cinq commandements de base devraient d’ores et déjà être suivis par toute entreprise responsable :

  • J’identifie en permanence les Leaders d’Influence qui suivent spécifiquement mes produits, services, marques ou secteurs d’activité.
  • Je maintiens un contact régulier avec ces leaders d’influence qui représentent pour moi une source inépuisable de pistes d’amélioration.
  • J’affiche clairement ma propre personnalité numérique en devenant moi-même un Leader d’Influence et en mettant en avant mes Valeurs et en m’attendant à ce que tout écart entre mon comportement et ces dites-valeurs soient immédiatement dénoncé.
  • J’intègre ouvertement ma stratégie de Responsabilité Sociale et Environnementale à mes canaux de communication Réseaux Sociaux.
  • Je ne laisse aucun des Réseaux Sociaux qui me concernent (Facebook, Twitter, Linkedin, etc…) sans suivi régulier afin de répondre immédiatement aux sollicitations des « Influenceurs » à qui j’ai volontairement ouvert votre porte.

Les traditionnels « Messagés » qui étaient jusqu’alors évalués bien souvent uniquement pour leur « temps de cerveaux disponible» sont devenus des « Messagers ». Ils sont dorénavant ceux qui, selon le cas, portent, amplifient, modifient ou combatent vos propres messages.

Seule votre capacité à générer désir, enthousiasme et confiance évitera que vos consommateurs ne se transforment en procureurs.

Références :